Trouble de la

cognition mathématique : la dyscalculie

Définition : Trouble spécifique affectant les activités  de la cognition mathématique dès le plus jeune âge : 

• le raisonnement logique (classification, combinatoire, sériation, inclusion, conservation). 

• la construction et l’utilisation du nombre y compris dans la résolution de problèmes. 

 

Signes d'alerte :

- Difficulté pour dénombrer et/ou compter les objets (chaîne numérique instable)

- Compréhension et utilisation du vocabulaire mathématique (pareil, autant, plus...que, la différence, la somme...)

- Difficulté pour utiliser des stratégies efficaces de calcul (compter sur les doigts, comprendre la base 10, les doubles...)

- Difficulté de mémorisation des faits arithmétiques (apprentissage par cœur des tables)

- Difficulté de compréhension des énoncés mathématiques (non-maîtrise du vocabulaire, choix de l’opération, planification des étapes...)

- Difficultés de la perception visuo-spatiale,

- Difficultés pour se repérer dans le temps, estimer les grandeurs, les distances etc…

- Difficultés dans la latéralité : méconnaissance droite/gauche, maladresse motrice et/ou difficulté d'organisation spatio-temporelle (encastrements, utilisation des outils de géométrie, pose des opérations)

- Impulsivité à la réponse ou extrême lenteur.

 

Vers qui se tourner ? 

- Le médecin scolaire (examen médical) et le psychologue scolaire (tests psychométriques...) pour connaître la marche à suivre en vue d'un diagnostic.

- L'orthophoniste pour un bilan logico-mathématiques et un bilan de langage oral (sur prescription médicale)

Ce que l'on peut faire 

- Tenir compte de la lenteur, ne pas hésiter à diminuer la longueur et la quantité des exercices.

- Permettre la manipulation (bâtons, jetons...), favoriser la visualisation (laisser compter sur les doigts, dessiner le problème, code-couleurs...).

- Reformuler les énoncés pour s’assurer de leur compréhension

- Séquencer les étapes des problèmes, proposer essentiellement des énoncés dont la chronologie est respectée (début, milieu, fin)

- Eviter toute forme d’implicite

- Mettre à disposition les tables de multiplication (sous forme de tableau à double entrée), autoriser la calculatrice (collège) afin d’éviter la surcharge cognitive. 

Précodys, 2020